L’Hypnose en quelques mots

Technique ancestrale abandonnée au profit du chloroforme au 19e s et délaissée par Freud dont les idées ont dominé la scène de la pratique de l’analyse pendant près de 100ans, l’hypnose retrouve ses lettres de noblesse et revient dans les hôpitaux et les cabinets de psychopraticiens. La plupart des théories psychologiques considèrent que nos blocages, nos peurs et nos problèmes en général ont leur source dans l’inconscient. Des centaines de milliers de données sont en effet stockées dans notre inconscient. Des diktats culturels, par exemple, des injonctions familiales, des croyances peuvent avoir été tellement assimilés par l’inconscient qu’ils donnent lieu à des comportements tellement automatiques, qu’ils finissent par orientent nos choix de vie pendant des années sans que nous en soyons vraiment « conscients ».

L’hypnothérapeute invite donc l’inconscient du sujet à se défaire de ses idées nuisibles et à les remplacer par des idées plus en phase avec la volonté profonde du patient ou qui correspondent mieux à ses valeurs.

En hypnose, la motivation du sujet est primordiale. Sans ça, les suggestions mentales n’auront aucun effet. La mise en place d’une alliance thérapeutique entre patient et praticien est également clé dans la réussite de l’objectif du patient.